Animaux marins : les requins victimes de la chasse en mer

La chasse aux requins, un business florissant et bien trop répandu dans le monde. Depuis une vingtaine d’années la persécution des animaux marins se démocratise, certaines espèces, à cause de la surpêche, sont en voie de disparition. Prenons l’exemple du requin. Depuis 20 ans, le requin intéresse également beaucoup les pêcheurs et les restaurateurs. Coïncidence ? Certainement pas. La chasse aux requins ou pêche aux requins est devenue un business florissant et répandu dans le monde.

 

Le prédateur devenu proie

La pêche aux requins est quelque chose de prisé. En effet, le requin est un prédateur que l’Homme veut éliminer pour se sentir en sécurité en mer et océans, le requin est un animal dangereux à chasser et l’on en retire une grande fierté. Le requin est connu pour son animosité envers les baigneurs, ce qui justifie le fait qu’il soit maltraité pour la dureté de ses actes. La chasse aux requins permet de récupérer beaucoup de ressources pour l’Homme qui s’y intéresse de près, surtout quand on sait la valeur de ces dernières !

 

L’aileron, une denrée rare et fructueuse

Les ailerons de requin, aliment très recherché par les restaurateurs, peut se vendre jusqu’à 450€ le kilo ! Voilà de quoi inciter la chasse aux requins. Comme pour toutes les espèces éteintes ou en grand danger d’extinction, nous faisons le lien avec la « rareté » du produit ou son prix élevé. On aime aussi le requin pour son huile de foie, sa peau, ses dents ou son cartilage, la chair du requin est également forte en protéines.  Pourtant, au final, seulement 5% du requin est conservé et 95% du reste est rejeté.

 

Quand est-ce que ça s’arrête ?

L’Homme perturbe la chaîne alimentaire pour son image et son plaisir personnel. La pêche et la chasse existent depuis la nuit des temps, mais il serait temps que ça s’arrête. En effet,  le problème est l’intensité de ses activités, 38 à 100 millions de requins sont massacrés chaque année.

Outre la mise en danger de nombreuses espèces (seules 5 espèces de requins sont protégées – pour plus d’informations, rendez-vous sur Le Monde https://www.lemonde.fr/planete/article/2013/03/14/cinq-especes-de-requins-menacees-par-la-surpeche-desormais-protegees_1847519_3244.html), il faut réguler la chasse aux requins qui entraîne une maltraitance de l’animal. Beaucoup de requins sont pêchés, leurs ailerons coupés puis sont rejetés dans la mer mutilés.

 

N’oublions donc pas que le requin est un être vivant. La chasse aux dauphins est mal vue, alors pourquoi autoriser le meurtre d’une espèce avec la chasse aux requins ? Le prédateur est devenu la proie d’un prédateur bien plus dangereux.

Si cette cause vous touche aussi, participez à notre pétition via notre applicationhttps://play.google.com/store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *