Gaypride : La LGBT fête les 5 ans du mariage pour tous !

Cinq ans après son adoption dans un climat électrique, le mariage gay n’est plus combattu par les opposants défendant la famille traditionnelle, désormais mobilisés contre l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, en raison d’inquiétudes bioéthiques.

« La loi sur le mariage pour tous est aussi importante que celle sur l’IVG ou l’abolition de la peine de mort », se félicite Joël Deumier, président de SOS Homophobie.

Mais son adoption s’est faite dans la douleur : pendant plusieurs mois, plus d’un million de personnes au total ont déferlé dans les rues, menées entre autres par la Manif pour Tous, le Printemps français ou Civitas ; à l’Assemblée nationale les débats furent houleux.

« On ne s’attendait pas à avoir une opposition aussi importante », reconnaît auprès de l’AFP l’ancien député PS et rapporteur du texte, Erwann Binet.

« J’ai très mal vécu ces débats », confie à l’AFP Emmanuelle, 36 ans, qui s’est mariée avec sa compagne en 2015. « Le plus compliqué c’était d’entendre des enfants dire qu’on n’était pas normaux. On mettait toujours en exergue cette notion de dépravation », se souvient-elle.

Près de 40.000 couples homosexuels se sont dit « oui » depuis le 23 avril 2013, date du vote de la loi portée par la ministre de la Justice d’alors, Christiane Taubira. Environ 7.000 mariages entre personnes de même sexe sont célébrés chaque année, soit 3 % du total des mariages, un chiffre stable depuis 2015 après un pic en 2014 (10.522).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *